HISTORIQUE

La Rue DESSAIN

Pourquoi « Rue Dessain » et pas « Rue des Saints » ?

D’après les écrits de Michel Pithois dans les années 80

Cette rue, située à l’ouest du village, commence au nord à la limite ouest de la rue du Bois des Jots et la limite est de la rue de Damery, sur le côté du monument aux morts, pour se terminer au sud sur le quai de Marne.

Elle s’appelait auparavant « Chemin de la Croix Carolus », à cause d’un calvaire situé au début de la rue contre le mur ouest de la limite de la rue.

Pourquoi a-t-elle changé de nom ? A quelle époque ? Nous n’avons pas de réponses précises, malgré les recherches, seules des suppositions peuvent être faites.

Remarquons tout d’abord que les deniers DESSAIN, propriétaires à Cumières, ont vendus leur propriété qui borde cette rue à l’ouest ainsi que leur lot de vignes et terrains le 15 octobre 1856, alors que près de 40 ans après ( le 21 aout 1895), le Conseil Municipal demande à obtenir le classement parmi les chemins vicinaux du « Chemin de la Croix Carolus ».

Donc, pas encore de rue DESSAIN à cette époque, et il faut attendre une séance du Conseil Municipal de 23 avril 1943 pour que soit noté le nom de la rue «  DU SAINT »  (Sic)

A notre connaissance, seules deux générations de DESSAIN ont été propriétaires à Cumières ; quel fut donc leur mérite pour que le Conseil Municipal perpétue leur nom en le donnant à une rue plus de quarante ans après leur départ de Cumières ?

La première génération était représentée par Mr Jean-Baptiste DESSAIN de CHEVRIERES (1750-1825) demeurant à Reims, époux de Marie-Jeanne LEGRAND, procureur royal, puis impérial, puis de nouveau royal à Reims à partir de 1773.

De plus, pendant la tourmente révolutionnaire, il a été nommé syndic de la ville de Reims, en 1797, député au Conseil des Anciens, ensuite, membre du Conseil Municipal de Reims, puis du Conseil général de la Marne dont il devint président en l’an 12 de la République Une et indivisible.

Ce Mr Jean-Baptiste DESSAIN de CHEVRIERE habitait Reims, et en tant que propriétaire vigneron à Cumières, vendait le vin produit dans ses vignes, mais rien ne prouve et rien ne situe une maison ou un cellier où il ait pu habiter et vinifier.

Il eut 3 enfants : Augustin, Louis et Eulalie DESSAIN.

Le premier décéda jeune le 3 janvier 1806 ; la dernière épousa un Mr LUCAS.

Le Second, Louis, est le seul à avoir habité Cumières et être mort à Cumières (19 mai 1856). C’est lui qui fit construire la maison, avec toutes ses dépendances, actuellement au 53 de la rue de Damery ; ceci est établi par l’acte de cession du 15 octobre 1856, par les héritiers DESSAIN. « …Le jardin a été créé et la maison édifiée par Mr et Mme DESSAIN PERRIN, dans le courant des années 1870 et suivantes… »

La maison Pithois et son parc
La maison Pithois et son parc

A l’époque de cette cession, l’ensemble de la propriété (jardin, vignes et friches) représentait, d’après l’acte 11hectares, 27 ares et 17 centiares. Ce total a peu varié, et l’on y trouve pour les vignes les mêmes lieux dits.

Pour l’anecdote, Mr Louis DESSAIN aurait construit la maison et dessiné le jardin en voulant représenter la Chambre des Députés : la maison symbolisant la tribune, et l’allée circulaire de tilleuls, l’hémicycle… en l’honneur de son père ?

Le Conseil Municipal de Cumières dans ses séances du 4 janvier 1922 et du 23 février 1940 a demandé l’étude d’une dénomination des rues du pays. Et nous n’avons aucune réponse à notre question première. Le chemin de la Croix Carolus est-il devenu la rue DESSAIN en l’honneur de l’homme politique, Jean-Baptiste DESSAIN de CHEVRIERES ou de son fils, le constructeur Louis DESSAIN ?

NB : il est à noter que la maison et le jardin attenant, appartiennent aujourd’hui aux héritiers PITHOIS puis FOURMON, successeurs à la tête de « Champagne Joseph Perrier »

#SAVETHEDATE

GUINGUETTE 8-9 juillet 17

Réservez dès que

possible vos repas !

télécharger le bon de réservation

 

Une série

"Collector Edition 2017"

de 12 muselets est en cours d'élaboration.

Dans quelques semaines

vous pourrez acheter

cette nouvelle collection au

Tarif  de 20 € la série

Contactez Jean-Paul

06 33 56 58 07

 

Possibilité de lui adresser une enveloppe timbrée

pour l'envoi postal.

 

CAPSULE GUINGUETTE SUISSE 2017
1ère fleur 2013
1ère fleur 2013

Nous suivre sur notre page Facebook ou sur Instagram

 

Cliquez sur le l'image pour accès à la vidéo
Cliquez sur le l'image pour accès à la vidéo

Cumières
  • Nuit
    5°C 2°C

 

Visiteurs depuis 1er août 2013